Comment choisir un logiciel de trésorerie ?

logiciel de trésorerie

Le logiciel de trésorerie désigne un outil numérique et/ou informatique, en ligne ou offline, conçu pour découvrir et prévoir les flux en trésorerie. Gérer la trésorerie consiste à vérifier la disponibilité des liquidités pour ainsi se décider sur la réalisation des engagements ainsi que d’accroître les ressources de prévision qui pouvant combler les lacunes de trésorerie. Voilà pourquoi bon nombre d’entrepreneurs font recours à l’utilisation dudit logiciel pour effectuer un travail financier ponctuel s’adaptant sur le long terme. Sur ce, faut-il déjà comprendre bien le choisir ?

Focus sur les avantages d’utiliser son logiciel de trésorerie

Une large gamme de choix de produit logiciel comptabilité est visible, disponible et commercialisable en ou ligne ou physique et ce, à prix très compétitif. Le logiciel de trésorerie est dédié aux TPE, aux PME, aux indépendants, aux associations et aux grandes entreprises commerciales… Ensuite, une entreprise équipée du produit comptabilité logiciel peut réaliser diverses tâches comptables, de gestion et financières en temps réel, à bref délai et sur le long terme. Puis, avec ledit logiciel, l’entreprise, à travers ses équipes financières, peut effectuer un travail rapide et peut épargner largement au lieu de se la faire suivant la méthode classique ou physique. Puis, le logiciel de trésorerie est un produit numérique et informatique conforme aux normes de la TIC et de la politique de la digitalisation. Aussi, ledit logiciel permet de définir la politique de risque face à sa stratégie de développement et sa capacité financière. En outre, l’utilisateur bénéficie d’un essai gratuit avant de pouvoir s’y investir.

Par ailleurs, techniquement, celui-ci permet d’effectuer maintes tâches financières : gérer le fonds en entreprise, gérer votre activité financière-administrative-commerciale, indiquer l’écart entre les avoirs et les dettes à courte durée, facilite la communication et le rapprochement bancaires automatiques, suivi à distance et ponctuel des encaissements et des décaissements, notifier le retard en paiement et en dépassement du découvert, concevoir un emplacement unique pour tous les historiques bancaires… Enfin, celui-ci est conçu pour s’adapter aux différents types de système d’exploitation de votre outil de travail.

Fonctions principales du logiciel de trésorerie

En premier lieu, le logiciel de trésorerie intervient pour prévoir, suivre et évaluer les flux de trésorerie en entreprise (indépendants, grandes entreprises, PME, TPE, association et autres). Et en second lieu, le logiciel de suivi de la trésorerie est conçu pour effectuer les tâches comptables, de gestion et financières suivantes : la gestion du journal comptable, la gestion du compte général, la gestion et le lettrage du compte auxiliaire, l’édition de l’état financier et/ou comptable, le modèle d’enregistrement comptable, l’ouverture et la fermeture de l’exercice comptable, la capitalisation des données, l’importation et/ou l’exportation des données, la production du fichier des écrits comptables, le devis et facture ainsi que le respect des normes fiscales.

Conseil pour bien utiliser son logiciel de trésorerie 

Théoriquement, l’utilisateur doit qui prétend bien maîtriser son logiciel gestion comptabilité doit être censé le configurer correctement, le connecter avec d’autres logiciels connexes, faire la sauvegarde automatique, personnaliser ses documents standards, configurer les profils utilisateurs….

Pratiquement, l’utilisateur doit suivre différentes étapes. S’agissant de sa configuration, il vous faut remplir toutes les coordonnées liées à l’entreprise, tel le numéro de Siret, le siège social, la dénomination sociale et autre. Il est également requis de configurer les profils utilisateurs suivant l’ordre de la responsabilité, les comptes personnels et tiers auxiliaires applicables, le journal auxiliaire pour effectuer un enregistrement et sauvegarde automatiques. Ensuite, concernant le processus de saisie, il est indispensable de saisir ses états financiers, ses matières premières, faire l’importation et l’exportation automatiques ou manuelles des données, faire le lettrage automatisé, de créer un guide pour saisie personnalisée pour ainsi décliner le compte TVA et le compte de gestion. Enfin, dans le cadre de la clôture des comptes et celle de l’exercice comptable, ledit logiciel facilite les échanges entre l’entreprise et l’expert-comptable. Il faut également enregistrer les activités en fin d’exercice, faire la sauvegarde ainsi que de tester et conserver les fichiers restaurés pour éviter les risques de perte de vos données. Toutefois, pour plus de professionnalisme dans l’utilisation de son logiciel comptable, des formations supplémentaires, mis à part l’essai gratuit offert par le vendeur, ne sont pas déconseillées.

Comment choisir un logiciel de trésorerie ?

Même si la vente du produit logiciel gestion comptabilité inonde le marché des produits informatiques, mieux toujours se mettre sur ses gardes avant de bien le choisir et bien s’y investir. Ensuite, l’utilisateur doit bien définir au préalable ses besoins, tels le rapport qualité-prix, les fonctionnalités, l’automatisation du travail, la numérisation des données, la performance et compétitivité inter-entreprises, les fonctions fichier FEC souvent exigée par l’autorité fiscale ou l’expert-comptable en cas d’audit ou de contrôle, le travail tout-en-un (pour faire le devis, la facturation, les obligations de déclarations fiscales ou autres). Enfin, le client doit toujours privilégier les rumeurs-avis-forums-témoignages-suggestions en ligne ou physique véhiculés les experts ou les proches utilisatrices du logiciel comptabilité.

 

Conseils pour choisir un bon outil de gestion commerciale
Optimiser la gestion des stocks : avec quels logiciels ?